• La traversée de l’Atlantique à la godille, Hervé Le Merrer l’a fait !

     

     

     

    La traversée de l’Atlantique à la godille, Hervé Le Merrer l’a fait !

     

     

    Traversée de l’Atlantique à la godille :

     

    Traversée de l'Atlantique à la godille

     

    Hervé Le Merrer arrivé en Martinique

     

    Ce samedi matin, 24 février vers 17 h, heure française, ses proches sont venus à sa rencontre et lui ont apporter une collation bien méritée à bord de son bateau. Il ne lui restait alors que quelques heures de godille avant d’arriver à La Martinique.

    Après avoir connu « l’enfer » lors de sa traversée, Hervé Le Merrer pouvait savourer son arrivée à La Martinique.

    Il l’a fait ! Après 59 jours de traversée depuis les Canaries, Hervé Le Merrer, le godilleur Trébeurdinais solitaire, a posé le pied sur la terre ferme de La Martinique, samedi. Premier navigateur a réalisé un tel exploit, le Breton a ouvert de nouveaux horizons.

     

    Traversée de l'Atlantique à la godille

     

    Il voulait redonner ses lettres de noblesse à la godille, et c’est réussi. Après 59 jours passés seul à bord de sa petite embarcation de 6,50 mètres, après cette traversée de l’Atlantique à la godille Hervé Le Merrer est enfin arrivé en Martinique, ce samedi 24 février vers 17 h, heure française. Une première mondiale.

    Parti des îles Canaries le 28 décembre dernier, après des hésitations dues à la météo, il aura parcouru les 4 860 kilomètres en 59 jours. Une aventure pendant laquelle il a fourni d’intenses efforts, et qui lui aura valu quelques émotions. « Mon stress était de ne pas terminer, qu’il arrive un truc. J’avais tellement envie de l’accomplir qu’il fallait vraiment que j’aille au bout », lance-t-il.

     

    Traversée de l'Atlantique à la godille

     

    « J’ai une sensation mêlée de vide, de nostalgie et du travail accompli, difficile à décrire », explique Hervé Le Merrer, alors qu’il prend une collation bien méritée à bord de son bateau, l’Eizh an eizh, qui a magnifiquement résisté aux assauts des vagues.

    Hervé Le Merrer n’en est pas à son premier défi.  A 48 ans ce moniteur de voile a déjà réalisé 21 traversées de l’Atlantique à la voile, en solitaire ou en équipage. Il a également remporté le prologue de la mini transat en 1997 et trois étapes du tour d’Islande en 2004. Mais là, c’est une traversée de l’Atlantique à la godille !

     

    Traversée de l'Atlantique à la godille

     

    « On vient de m’apporter du melon, du jambon, du saucisson, du beurre, du fromage, tout ce qui m’a manqué sur la fin de mon périple. Je suis très, très fatigué, d’autant que je n’ai pas dormi depuis 36 heures. J’avais des creux de 3,50 m, des courants qui m’écartaient de ma trajectoire. J’ai godillé dans des conditions épiques et j’avais du mal à descendre en latitude pour passer la pointe sud de l’île. Ma dernière nuit aura été à l’image de ma traversée : une mer effroyable qui a provoqué de grosses peurs. Mais là, c’est fini. »

     

    Atlantique à la godilleAtlantique à la godille

     

    À l’image d’Hervé Le Merrer, d’autres aventuriers vont-ils tenter la traversée de l’Atlantique à la godille ? À suivre…

     

     

    Lebosco

     

     

     

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. mancel gerard
      Publié dans 01/03/2018 le 19:40

      bonsoir,il fallait beaucoup de courage pour gagner ce defi,chapeau.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.