• Les plaisanciers de Port-Diélette sont très en colère

     

     

     

    Les plaisanciers de Port-Diélette sont très en colère

     

     

    Avec la disparition de la communauté de communes des Pieux, jusqu’alors gestionnaire, c’est l’agglomération du Cotentin qui a pris le relais de la gestion du dossier de la porte abattante de la marina de Port-Diélette. Mais cette dernière semble avoir beaucoup de mal à maîtriser la patate chaude, et les usagers commencent à s’impatienter sérieusement. Ils ont donc décidé de passer à la vitesse supérieure, tout d’abord en faisant signer une pétition pour demander un dédommagement et, ensuite, en entamant des actions plus musclées comme le blocage du « Victor Hugo », qui assure la liaison avec les îles anglo-normandes.

     

    en colère©lebosco

     

    15 mois d’inactivité

     

    Comment en est-on arrivé là ? En août 2014, la porte, qui donne déjà des signes de fatigue, a un gros coup de mou. Le niveau d’eau baisse de 50 cm dans la marina. On bricole en attendant des jours meilleurs. Le 13 février 2015, c’est plus sérieux, la porte reste bloquée et la marina se vide, ce qui fait que la quasi-totalité des bateaux s’échouent. Certains présentent de gros dégâts qui les immobiliseront plusieurs mois. Les assurances vont apaiser la douleur.

     

    en colèreLes plaisanciers de Diélette en colère © Radio France – katia lautrou

     

    L’année se passe sans autres anicroches. On effectue des expertises qui confirment que la porte doit être impérativement changée. On bricole alors en posant un batardeau, puis la remise en état provisoire de la vieille porte. Des appels d’offres sont lancés et une entreprise des Vosges est retenue pour un montant des travaux d’environ 280 000 €. Un batardeau est posé début 2017 pour trois mois et la porte doit être mise en service à la fin du mois de mars 2017. La nouvelle porte doit être plus solide avec des vérins amortisseurs pour atténuer les coups de boutoir de la houle. Mais, depuis les retards s’accumulent sans explications vraiment convaincantes.

     

    Début juillet, miracle : la porte arrive, mais sans les vérins. Les contrepoids ont également été oubliés, ce qui revient à essayer de poser une porte de cuisine sans les gonds.

    Allain Cossé et ses amis de l’Association des plaisanciers n’apprécient pas du tout la plaisanterie. « Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des enfants. Nous sommes capables de comprendre les choses.  Cela fait quinze mois que ça dure. Nous sommes extrêmement pénalisés. Les bateaux à grand tirant d’eau comme les voiliers ne peuvent quasiment pas sortir par morte-eau ».

     

    en colèreLes plaisanciers de Diélette en colère © Radio France – katia lautrou

     

    En attendant la nouvelle porte un système temporaire a été mis en place mais il n’est pas satisfaisant car il ne s’adapte pas aux marées. Les plaisanciers ne peuvent plus sortir et entrer dans le port comme avant. La porte est indisponible 15 mois sur 24 ! « Je perds 35 à 40 minutes à chaque marée. Si on veut faire une partie de pêche on peut pas, y’en a marre« , Alain Yvard est un plaisancier en colère comme Jean Paul Vincent :  » Avant je faisais une sortie en mer chaque semaine, j’en suis rendu à une par mois« .

     

    De son côté Johann DENIAUX, Président de la Commission de Territoire des Pieux à l’agglomération du Cotentin précise dans un communiqué que « les conditions habituelles d’accès à la marina seront rétablies très prochainement, d’ici la mi-août, hors aléas. »

     

    Les usagers vont donc profiter de la journée de la fête de la mer pour expliquer aux visiteurs les raisons de leur colère.

     

    La pétition des usagers

     

    La porte abattante de la marina est défaillante depuis le 13 février 2015, date à laquelle la marina s’est vidangée ! Elle a été indisponible de janvier à juillet 2016, puis de novembre 2016 jusqu’à ce jour, soit 15 mois sur 24 ! Cette porte, remplacée par un batardeau fixe réduit considérablement la durée d’accès à la marina. La mise en place de la nouvelle porte devait être effective pour fin mars 2017, selon un compte-rendu de préparation du conseil portuaire du 5 octobre 2016. Cette échéance est sans cesse repoussée. Les usagers demandent donc que le préjudice subi soit indemnisé à hauteur de 25 % à faire valoir sur le montant de leur place de port 2018. Des places qui valent de 800 à 2 000 euros environ à l’année.

     

    en colère©lebosco

     

    Depuis ce week-end dernier les plaisanciers ont installé des banderoles sur le port : « plaisanciers en colère, porte abattante ras le bol« . Et une pétition circule, initiée par l’Association des plaisanciers de Port-Dielette qui comprend 180 adhérents, en colère !

     

    en colère©lebosco

     

    Une permanence est assurée pour la signature au local de l’Association des Plaisanciers de Port-Dielette, au centre nautique, mercredi de 18 heures à 20 heures et le samedi de 10 heures à 12 heures.

     

    Jacky Lebuhotel presse de la Manche, Katia Lautrou France Bleu, Lebosco.

     

     

     

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Matthieu Bony
      Publié dans 14/08/2017 le 11:53

      Co propriétaire du « Sganarelle », (first 30 à fort tirant d’eau) qui ne peux plus sortir en mortes eaux, la derniere fois que je suis passé à Dielette je n’ai pas pus naviguer, le capitaine à déja signé pour le bateau, je vous suggère d’amarrer tous les bateaux susceptibles de sortir sur les pontons d’attente et sur celui du Victor Hugo, plus de place ni pour les visiteurs ni pour le victor Hugo ça vas peut être les remuer un peu.

      • lebosco
        Publié dans 14/08/2017 le 17:56

        Bonjour Matthieu, je ne fais pas partie de la capitainerie, mais il me semble que vous avez dû recevoir le mail de la capitainerie datant d’hier, que vous trouverez ci-dessous :
        Chers plaisanciers,
        Cela fait maintenant 2 jours que la nouvelle porte abattante a été mise en fonction sous une étroite surveillance.
        Les essais étant concluant, le retrait du batardeau est programmé pour demain, lundi 14 août, de 11h00 à 14h00.
        Pendant la manoeuvre, soit de 11h00 à 14h00, toutes entrées et sorties de la marina sont interdites.
        Nous vous invitons donc à anticiper vos sorties et à stationner dans l’avant-port si vous comptez naviguer pendant ces horaires. Le passage au-dessus du batardeau sera néanmoins possible de 10h00 à 11h00 en fonction de votre tirant d’eau.

        A partir de 14h00, une nouvelle période d’observation du fonctionnement de la porte débutera. L’entreprise pourra être amenée à intervenir pour effectuer des réglages supplémentaires lors des prochaines marées, aussi, restez vigilants !

        Nous espérons donc pouvoir vous annoncer dans quelques jours la remise en fonction aux conditions habituelles de la porte abattante.
        D’ici là, restez prudents lors de vos entrées et sorties de la marina, d’autant plus que les feux ne seront opérationnels que fin août.
        Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un très bon dimanche,

        Le Bureau du Port
        Bureau du Port Diélette
        Terre-plein Est – 50 340 TREAUVILLE
        Tél. : +33 (0)2 33 53 68 78 – Télécopie : +33 (0)2 53 68 79
        portdielette@cc-lespieux.com

        Pôle de Proximité des Pieux
        31, route de Flamanville – 50 340 LES PIEUX

        cordialement

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.