• La Sainte Barbe des mineurs de Dielette

     

     

     

    La Sainte Barbe des mineurs de Dielette

     

     

     

    Dimanche dernier, la grande famille des anciens mineurs des mines de fer de Diélette et de May-sur-Orne était réunie pour la Sainte Barbe.

    La Sainte Barbe des mineurs de Dielette

     

    Comme chaque année, les commémorations de la Sainte Barbe se déroulent en deux temps. Le premier week-end de décembre, on se retrouve dans l’Orne et le second c’est Flamanville qui reçoit. Il y avait donc foule pour assister tout d’abord à l’office célébré en l’église Saint-Germain.

    Après la messe, c’est au monument aux Morts que des gerbes ont été déposées en mémoire des mineurs morts pour la France. Après les moments de recueillement, l’assemblée s’est dirigé vers la salle du Rafiot pour participer au banquet traditionnel.

    Joyeuse ambiance

    Dans une joyeuse ambiance, Lucien Bonamy le président de Mines et Carrières, André Delhommeau, le président de l’amicale des anciens mineurs de May-sur-Orne, et Patrick Fauchon, le maire de la commune, ont successivement pris la parole. Le premier a souhaité en tant qu’hôte la bienvenue aux invités en ayant une pensée pour les anciens décédés pendant l’année écoulée. Il a également rappelé que le musée de la mine était à l’étroit dans ses locaux et qu’un nouveau site serait le bienvenu.

     

     

    André Delhommeau, venu à la tête d’une délégation de 60 personnes, a félicité les flamanvillais pour la chaleur de leur accueil. Le premier magistrat a souligné les vertus premières des mineurs, la solidarité et la convivialité et il a également rassuré le président de Mines et Carrières, il y aura bien un nouveau musée de la mine. Après ces quelques instants officiels, on a pris l’apéritif dans un joyeux brouhaha, avant de déguster l’excellent repas préparé par la Roseraie de Couville.

    Et comme à Flamanville on adore danser, la digestion s’est faite tout naturellement au son de l’accordéon.

    Presse de la Manche

     

     

    Manche Libre

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.