• Avec Näutil, l’éléphant ça trompe énormément

     

     

     

    Avec Näutil, l’éléphant ça trompe énormément

     

     

    L’artiste manchois s’est attaqué à un nouveau blockhaus la semaine dernière sur la plage de Biville, avec l’éléphant.

     

    elephant-2dielette.fr

     

    L’artiste Naütil avait fermé son œil, peint sur un blockhaus de la plage de Siouville. Même si le graffeur a depuis expliqué sa démarche, il n’empêche que le Cotentin s’était habitué à voir l’œuvre observer le rivage et surveiller la centrale de Flamanville.

     

    elephant-5dielette.fr

     

    Sauf que Naütil avait un nouveau projet en tête. Encore avec un blockhaus. Cette fois, c’est sur la plage de Biville que Naütil a peint sur un blockhaus.

    Il y a toujours un œil. Celui d’un éléphant, auquel on a arraché ses défenses, pour leur ivoire. Haut d’environ trois ou quatre mètres, le visage de l’éléphant est complété par les formes atypiques du blockhaus, qui lui font ses oreilles.

     

    elephant-3dielette.fr

     

    « Avec l’œil, j’avais réussi sans le vouloir à faire se déplacer les gens d’un point A à un point B, explique Naütil, de son vrai nom Cyrille Corlays, dans un texte explicatif. Non seulement cela avait pu susciter un peu de curiosité sur les réseaux sociaux, mais aussi changer quelques habitudes de promenades. Des gens ont commencé à revenir là où ils n’allaient plus souvent ».

     

    elephant-4dielette.fr

     

    L’artiste explique avoir voulu aborder « le sujet de l’exploitation et de l’abus sur les animaux. Ce graff s’est mis à me trotter dans la tête depuis quelques mois. Même si on tue les animaux pour les manger, il ne faut pas lâcher là-dessus. Il peut y avoir, une dignité minimale là-dedans.

    Et puis ça me travaillait pas mal la question de la mort vaine, qui ne sert à rien, même pas à se nourrir ».

     

    elephant-6dielette.fr

     

    Naütil fait référence au braconnage des éléphants pour l’ivoire, ou à ces riches chasseurs qui se font prendre en photo devant leurs trophées exotiques.

     

    elephant-8dielette.fr

     

    « L’actualité montre que c’est toujours en vogue, déplore l’artiste. Ce blockhaus bien patiné, énorme, vacillant, immobile et comme en attente, ça m’a tout de suite évoqué un éléphant passif, révolté, mutilé et souffrant.

     

    elephant-7dielette.fr

     

    J’ai essayé de mettre dans le seul œil que possède l’élphant quelque chose d’une révolte et d’une interrogation. Ce blockhaus fait pour apporter la mort a été détourné comme porteur d’un petit message de vie. Ça m’importe et ça me suffit ».

     

    elephant-9dielette.fr

     

    Naütil a transformé la forme étrange de ce blockhaus en éléphant duquel on vient d’arracher les défenses, dont la racine est encore rouge de sang.

     

    Presse de la Manche et Lebosco

    (Les images sont dispo sur demande)

     

     

     

    3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Keime
      Publié dans 15/12/2017 le 08:49

      Je trouve que c’est pas mal et bien fait en plus de ça et ça met une petite touche de couleur sur ce sable

    2. Keime
      Publié dans 15/12/2017 le 08:48

      Pour moi je trouve ça pas mal ça leur donne une nouvelle vie quand les artistes sont de qualité pourquoi pas ça change des graffitis

    3. Pat
      Publié dans 08/11/2016 le 09:16

      Du grand art. Bravo l’artiste !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.