• Mise à sec de la Marie-Madeleine

     

     

     

    Mise à sec de la Marie-Madeleine à Saint-Vaast

     

     

    Renfloué et remorqué au port le 20 septembre, après avoir sombré onze jours auparavant, le cotre la Marie-Madeleine, a été gruté ce mardi, pour être mis au sec.
    L’opération de mise à sec du cotre la Marie-Madeleine s’est déroulée, cet après-midi, par un vent fort de Nord-Est, rendant les manœuvres compliquées.

     

    1

    2

    3

    4

    5

    6

    7

    8

    9

     

    Estimer les dégâts

     

    Une fois à sec, le cotre a laissé apparaître ses blessures. « Il est éventré sur 4 m côté bâbord et un mètre de large et des membrures sont brisées. Outre la coque, le reste du navire a souffert, détaille Jacques Dadure, le propriétaire du bautier, classé Monument historiques. Des portes ont même été retrouvées sur la plage de Quinéville. D’ailleurs, si des personnes retrouvent des débris, elles peuvent les ramener au chantier naval. »

     

    Dès la fin de semaine, une estimation des dégâts sera réalisée par le chantier naval Bernard et un devis sera présenté.

    Ouest-France

     

    cliquez sur l’article pour zoomer

    Mise au sec Mama.1

    Presse de la Manche

     

    Merci à Bertrand Sciboz pour ce travail mené d’une main de maître, et pour toutes ces photos.

     

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.