• Le Marie-Madeleine a coulé

     

     

    Le Marie-Madeleine a coulé

     

     

    sauvetage_1

     

    Pour zoomer l’article cliquez dessus

     

    Marie-MadeleinePresse de la Manche


    marie-madeleine-echoue-3

    marie-madeleine-echoue-2

    marie-madeleine-echoue-1


     

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Jeudi 10 septembre 2015

    Le Bautier « Marie-Madeleine » de 1934 classé monument historique basé à St Vaast la Hougue s’est disloqué mercredi 9 septembre après son échouage au sud de l’île du large ST Marcouf le samedi 5 septembre.
    Nous savions depuis ce jour que le bateau était en grande difficulté et nous mettions tous nos espoirs au côté de, Jacques DADURE capitaine et propriétaire du bateau, dans les opérations de déséchouement.
    Nous tenons à remercier vivement les opérateurs de sauvetage (le CROSS Jobourg, Le canot tout temps SNS 086 ‘’Amiral-de-Tourville’’ de Barfleur ainsi que la vedette SNS 210 ‘’Président-Jules-Pinteaux’’ de Saint-Vaast et l’Hélicoptère de la marine nationale …) de leur dévouement sans faille pour arracher à la mer hommes et bateaux.

    Nous tenons si cela était encore nécessaire à apporter notre entier soutien à l’équipe de Jacques DADURE dans l’épreuve qu’elle traverse.

    Comité Régional du Patrimoine Maritime Normand

    Le président
    Bruno Conan


     

     

    Le cotre Marie-Madeleine, voilier classé monument historique, s’était échoué sur les îles Saint-Marcouf, près de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) samedi 5 septembre 2015, avec 16 personnes à son bord. Alors que des ouvriers travaillaient à son bord, mercredi 9 septembre 2015, pour son “désenchouement”, le voilier s’est disloqué, avant de sombrer en mer. L’équipe d’intervention a dû être évacuée en urgence.
    Le voilier coule
    Mais vers 20h, mercredi 9 septembre, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg « a été informé par la vedette SNS 086 Amiral de Tourville, présente sur zone, que le voilier se disloquait, entraînant à la mer un équipier SNSM », rapporte la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.
    Cinq autres personnes se trouvaient encore à bord dans une situation dangereuse. »

     

    Marie-Madeleine (2)
    Intervention de l’hélicoptère
    Pour une évacuation rapide des personnes à bord du cotre, le Cross Jobourg a engagé sur place l’hélicoptère EC 225 de la Marine nationale, ainsi que la vedette Président Jules-Pinteaux, « pour renforcer le dispositif de sauvetage, dans une zone où la navigation est difficile en raison de hauts fonds et des conditions météorologiques ».
    Deux premières personnes ont été hélitreuillées, alors que le voilier continuait de se disloquer. Les trois autres personnes présentes à bord sont alors tombées à la mer.
    La vedette SNS 210 de Saint-Vaast-la-Hougue a récupéré une personne à son bord et l’hélicoptère EC 225 a pu récupérer les deux dernières personnes. »
    L’évacuation s’est terminée vers 20h45, l’ensemble des personnes en difficulté étant pris en charge. Elles étaient attendues sur la terre ferme par des équipes de sapeurs-pompiers, pour un bilan médical.
    L’équiper de la SNSM de Barfleur, en bonne santé, est rentré avec le canot tous-temps à la station. »
    Le Marie-Madeleine a quant à lui sombré. Un avis d’urgence à la navigation (AVURNAV) a été diffusé auprès des navigateurs pour appeler à la vigilance, des débris pouvant potentiellement être présents dans cette zone.
    Valentine Godquin
    Journaliste Normandie-actu

     

     

    Revoir l’article précédent sur le Marie-Madeleine

     

     

     

     

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    1. Serge LOIT
      Publié dans 11/09/2015 le 09:19

      Pour le CRPMN

      COMMUNIQUE DE PRESSE

      Jeudi 10 septembre 2015

      Le Bautier « Marie-Madeleine » de 1934 classé monument historique basé à St Vaast la Hougue s’est disloqué mercredi 9 septembre après son échouage au sud de l’île du large ST Marcouf le samedi 5 septembre.
      Nous savions depuis ce jour que le bateau était en grande difficulté et nous mettions tous nos espoirs au côté de, Jacques DADURE capitaine et propriétaire du bateau, dans les opérations de déséchouement.
      Nous tenons à remercier vivement les opérateurs de sauvetage (le CROSS Jobourg, Le canot tout temps SNS 086 ‘’Amiral-de-Tourville’’ de Barfleur ainsi que la vedette SNS 210 ‘’Président-Jules-Pinteaux’’ de Saint-Vaast et l’Hélicoptère de la marine nationale …) de leur dévouement sans faille pour arracher à la mer hommes et bateaux.

      Nous tenons si cela était encore nécessaire à apporter notre entier soutien à l’équipe de Jacques DADURE dans l’épreuve qu’elle traverse.

      Comité Régional du Patrimoine Maritime Normand

      Le président
      Bruno Conan

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.