• Reine des Flots, vaquelotte du Cotentin

     

     

     

    Reine des Flots, vaquelotte du Cotentin

     

     

    restaur-reine-des-Flots (1)restaur-reine-des-Flots (2)restaur-reine-des-Flots (3)restaur-reine-des-Flots (4)restaur-reine-des-Flots (5)restaur-reine-des-Flots (6)restaur-reine-des-Flots (7)restaur-reine-des-Flots (8)restaur-reine-des-Flots (9)restaur-reine-des-Flots (10)restaur-reine-des-Flots (11)

     

     

    La Reine des flots,

    canot à bourcet (vaquelotte), chantier Lemonier, Barfleur 1927.
    Classée Monument Historique.
    Propriétaire : Association Verguillon.
    Restaurée par les chantiers Bernard de Saint-Vaast la Hougue grâce à la participation du Ministère de la Culture (DRAC), du Conseil Régional de Basse Normandie, du Conseil Général du Calvados, des communes de Dives sur mer, Cabourg et Houlegate, du Crédit Agricole du Calvados et des Associations Verguillon et CAPAC.

     

    Reine des Flots (1) Reine des Flots (2)

     

    En 1927, Monsieur Marcel Ménard, pêcheur du petit havre de Cosqueville, demande au constructeur Lemonier de Barfleur de lui construire un de ces canots à bourcet, que l’Administration maritime appelle Vaquelotte depuis 1880. Il pratique les pêches habituelles sur la côte du Cotentin, notamment celle des crustacés.

     

     

    Reine des Flots (4) Reine des Flots (5)
    Reine des Flots (6) Reine des Flots (7)
    Reine des Flots (3) Reine des Flots (8)

     

    Cette coque aux formes réussies est très marine et Marcel Ménard n’hésite pas à mettre «cap à la tour », c’est à dire faire route vers le phare de Goury. La route est longue, houleuse, très «mal pavée» et les courants sont violents.

     

     

    La REINE des FLOTS est non seulement un bon voilier, mais elle est construite avec des bois de première qualité et avec soin puisqu’elle arrête sa vie active en 1987 après 60 années ininterrompues de travail.

     

    Reine des Flots (9) Reine des Flots (10)
    Reine des Flots (11) Reine des Flots (12)
    Reine des Flots (13) Reine des Flots (14)
    Reine des Flots (15) Reine des Flots (16)

     

     

    L’examen de la coque montre que si son clouage est vraiment fatigué, seules les pièces de bois régulièrement changées tout au long de sa vie sont altérées. Les dimensions des éléments de sa charpente sont beaucoup plus faibles que celles des vaquelottes habituelles. Les bordés sont ajustés sans calfatage à l’origine. Ce type de montage n’est pas une coutume dans les chantiers où l’on construit des bateaux de travail.

     

    Reine des Flots (17) Reine des Flots (18)

    Reine des Flots (19)

     

    Nous avons ici la preuve de l’adresse et de l’intelligence que le constructeur avait de son métier, car il avait compris qu’en construisant un bateau léger, celui-ci fatiguerait moins vite durant sa mise au sec à chaque marée sur la plage du Vick.

     

    Reine des Flots (20) Reine des Flots (21)

     

     

    La REINE, qui est si bonne «voilière» n’a été motorisée qu’en 1947. Charles Ménard, le fils de Marcel, est né en 1927 la même année que la belle chaloupe. Il a fait toute sa carrière de pêcheur avec l’héritage de son père.

     

     

    Reine des Flots (22)

    • Type de navire Vaquelotte du Cotentin
    • Utilisation d’origine Pêche
    • Immatriculation CH 273743
    • Matériau coque bois
    • Matériau mâture Bois
    • Date de construction 1927
    • Chantier de construction Lemonier et Tournail Barfleur
    • Longueur de coque 6,23 m
    • Largeur 2,33
    • Tirant d’eau 1,10 m
    • Puissance moteur 10,32 kw ch
    • Type de gréement Au tiers
    • Surface de voilure 47,40 m2
    • Port d’attache Dives sur Mer
    • Siège de l’association CAPAC Port Guillaume 14160 Dives sur Mer
    • Adresse du propriétaire privé Capac depuis 2000
    • Place de port OUI
    • Histoire liée au navire Histoire liée au navire : De 1927 à 1986, affecté à la pêche au large du Cotentin, le bateau a été motorisé en 1947 pour la pêche; puis de 1986 à 2003, il fut retiré de la navigation. En 2000, achat en partenariat CAPAC-Verguillon pour être restauré au chantier Bernard de St Vaast la Hougue de 2003 à 2006. En 2007, il fut remis à l’eau et participe aux activités du CAPAC. Il a appartenu à Ch Menard puis François Renault charpentier de marine Classé Monument Historique le 25 avril 2001

     

    Reine des Flots (23)

     

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.