• La vive de vos étés et sa piqûre

     

     

     

    La vive de vos étés et sa piqûre

     

     

    Que faire face a une piqûre de vive ?

     

     

    La vive est un petit poisson brun d’une douzaine de centimètres, qui vit sur les rivages des mers tempérées et qui est très redouté en raison des piqûres douloureuses qu’il inflige.

     

     

    Vive (2)

     

     

    Ces poissons passent beaucoup de temps enfouis dans le sable dans les eaux peu profondes. Quand ils se sentent menacés, ils dressent les aiguillons venimeux qui se trouvent sur leur dos et leur tête et injectent à leur victime un venin très puissant. Quand on lui marche dessus, elle injecte un venin puissant qui provoque une violente douleur. La piqûre de vive ressemble à une décharge électrique, puis à une brûlure qui se diffuse rapidement dans le membre touché. La zone de la piqûre peut gonfler (œdème), devenir rouge et/ou saigner. Dans la majorité des cas ces piqûres ne sont pas fatales. Les piqûres de vive ne sont pas mortelles pour l’homme, mais elles sont tellement soudaines et douloureuses que la personne piquée peut faire un malaise, voire s’évanouir. Pour peu qu’elle soit dans l’eau à ce moment-là, le risque de noyade est bien réel !

     

     

    Vive (4)

     

     

    Le sujet piqué ressent tout d’abord une douleur extrêmement vive, puis une sensation de brûlure qui s’étend dans le membre atteint (accompagnée éventuellement de fourmillements, de picotements et d’un engourdissement de ce membre). La peau autour de la piqûre devient rouge et enflée.

     

     

    Que faire en cas de piqûre de vive ?

     

     

    Pour éviter que la douleur se prolonge et empire, il faut rapidement traiter une piqure de vive ou de rascasse. Les surveillants de plage et les secouristes ont l’habitude et savent ce qu’il faut faire, mais si aucun n’est à proximité, voici la marche à suivre :

     

     

    Ne paniquez pas et sortez (la personne) de l’eau. Surélevez le membre touché par rapport au reste du corps, par exemple en allongeant la personne et en levant la jambe ou le bras piqué.

     

     

    Vive (3)

     

     

    Le venin est thermolabile : il est détruit par la chaleur. Pour le neutraliser, maintenez pendant une dizaine de minutes le bout incandescent d’une cigarette ou d’un allume-cigare près de la piqûre, en faisant bien attention à ne pas brûler la peau. L’air chaud d’un sèche-cheveux peut aussi faire l’affaire. Vous pouvez également laisser tremper le membre touché dans de l’eau chaude pendant au moins 20 minutes. Là aussi, attention à ne pas ébouillanter la personne !

     

     

    Désinfectez la plaie. Pour soulager la douleur, prenez un comprimé de paracétamol et armez-vous de patience : la douleur d’une piqûre de vive dure généralement le temps d’une marée. Soit 5-6 heures…

     

     

    Vive (1)

     

     

    Conduisez  la victime au centre de soins le plus proche.
    N’incisez jamais la plaie et ne cherchez pas à la faire saigner.
    Ne sucez pas la blessure pour aspirer le venin.
    Ne posez pas de garrot sur le membre atteint.
    Portez des sandales en plastique avec une semelle épaisse, quand vous marchez en eaux peu profondes.
    Evitez les grandes enjambées. Avec des foulées réduites, vous augmentez vos chances d’effrayer les Vives qui se trouveraient sur votre chemin, donc vos chances de les faire fuir avant que votre pied n’atterrisse sur leurs redoutables aiguillons.

     

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.