• Raie brunette : patience

     

     

     

    Raie brunette : patience

     

     

    Avec si peu de raie brunette à pêcher, comment faire ? Les volumes de prises accessoires accordés à la France par l’Europe (. le marin» de la semaine dernière) sont si faibles (8 tonnes en Manche-est, 41 tonnes en Manche ouest et 9 tonnes dans le golfe de Gascogne) et les conditions associées si contraignantes (seuil de 20 kg par marée, licence, fermeture de trois mois, taille minimale et maximale), que cette annonce, plutôt que réjouir, a suscité la déception et la colère des pêcheurs.

     

     

     

    Les études qu’ils ont menées en partenariat avec les scientifiques, qui ont révélé l’abondance de cette raie, leur laissaient espérer davantage.

     

     

     

    raie brunette

    La pêche va continuer à s’impliquer dans la recherche sur la raie brunette, via les maigres prises accessoires permises. Ici, le marquage de raies par des élèves de Cherbourg.

     

     

     

    Il faudra encore patienter jusqu’au conseil de fin d’année sur les Tac et quotas 2016 pour obtenir des volumes à pêcher réellement en adéquation avec une exploitation durable de la raie brunette et des conditions opérationnelles sur le terrain dès 2016 -. Espère le Comité national des pêches maritimes et des élevages marins (CNPMEM).
    Et pour mettre toutes les chances de leur côté, les pêcheurs vont encore affûter leurs arguments en enrichissant la connaissance scientifique de ces stocks.

     

     

     

    C’est dans cette optique que le Comité national des pêches a demandé à la DPMA (direction des Pêches) de saisir l’Ifremer pour disposer d’un avis d’ici au 15 avril pour la mise en place d’un protocole scientifique qui permettrait de pêcher ces tonnages de façon responsable et de collecter les informations les plus pertinentes possibles sur l’abondance du stock observée par les pêcheurs, à transmettre au Ciem », demande acceptée par la DPMA, Qui a enclenché la saisine. Cela permettra à la fois d’avoir un bon suivi, et d’organiser cette micro pêche qui risque sinon de tourner au casse-tête.

    Solène LE ROUX pour Le Marin

     

     

    Vous pouvez consulter l’arrêté: RÈGLEMENT (UE) 2015/523 DU CONSEIL du 25 mars 2015 modifiant les règlements (UE) no 43/2014 et (UE) 2015/104 en ce qui concerne certaines possibilités de pêche.

     

     

    C’était sans compter sur la règlementation française, qui nous pond un projet d’arrêté réglementant la pêche de loisir de la raie brunette (raja undulata) !

    Ce projet, vous pouvez le consulter ici,

    Vous avez jusqu’au 17 avril pour y déposer vos doléances ou rouspétances en cliquant sur « Déposer votre commentaire » sur fond vert dans le bas de la page.

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.