• Un vaisseau de granit, qui flotte !

     

     

    Un vaisseau de granit, qui flotte !

     

     

    Une certaine effervescence règne ce dimanche 26 août 2001 au port de Dinard. Le départ d’une nouvelle transat ? Non. Seulement la traversée de la Rance par un bateau. Alors, pourquoi tous ces milliers de curieux, résidents ou estivants, s’agglutinant le long des quais, jouant des coudes pour l’apercevoir, chacun y allant de son commentaire sur les chances de réussite du skipper et de son équipage, d’autant que le temps est maussade, les courants contraires et que le brouillard enveloppe la côte d’Emeraude.

    Il faut dire qu’il ne s’agit pas de n’importe quel bateau : c’est Maen Vag qui prend la mer. Vous avez dit Maen Vag ? Oui. Le vaisseau de granit skippé par Jean-Yves MENEZ son sculpteur.

     

    Bateau-granit (2)
    À l’approche de l’an 2000, un sculpteur breton, Jean-Yves Menez, a eu l’idée de donner vie à une légende, celle des moines irlandais arrivant sur les plages bretonnes à bord de vaisseaux … de pierre !
    Pour élaborer ce projet, l’artiste a tout d’abord travaillé sur une maquette de 75 cm de long, taillée dans un bloc de granit de 210 kg. Sous les yeux ébahis de quelques passants, il parvient à la faire flotter dans le vieux port de Saint-Malo le 7 avril 1998.

     

    Bateau-granit (1)
    L’histoire de Maen Vag débute en 1998 avec un bloc de 35 tonnes de granit de Lanhélin. J.Y.MENEZ s’est mis en tête (c’est un breton !) de construire un vaisseau de granit, d’embarquer un équipage à son bord et de tenir un jour la barre pour passer d’une rive à l’autre.

     

    Bateau-granit (7)
    C’est d’abord le jardin de granit de Lanhélin, transformé pour la circonstance en chantier naval, qui accueille Jean-Yves MENEZ ; aidé d’amis sculpteurs, il s’applique à donner forme à la coque. Après un échouage dans une usine de la région pour l’évidage de la coque, le vaisseau de granit est mis à l’eau pour la première fois le 22 octobre 1999 au plan d’eau de l’ancienne carrière de la Beurrière à Mellé. Après une escale à Bâtimat 99, il suit une nouvelle cure d’amaigrissement pour atteindre sa ligne de flottaison. Le vaisseau flotte pour la première fois en juin 2000 sur les eaux calmes de la carrière de la Beurrière avant de rejoindre l’armada des voiliers et vieux gréements à Brest 2000 et Douarnenez 2000.

     

    Fête des Vieux Gréments Paimpol 2014

     

    Premier mouillage

     

     

    C’est le jeudi 23 août que l’abbé PERRAULT curé doyen de Dinard baptise le nouveau-né : poids : 3,8 tonnes – Longueur : 4 m – Largeur : 1,85 m – Hauteur : 1,70 m – Tirant d’eau : 1,06 m – Jauge brute : 1,13 tonneaux – du nom de Maen Vag, « Vaisseau de pierre » en breton, pour qu’il puisse appareiller le 26 août sous une bonne étoile.

     

    Bateau-granit (5)
    Depuis, « Maen Vag » (nom breton du Vaisseau de granit) a traversé la Rance, et été mis à l’eau 13 fois (Brest, Douarnenez, Saint-Malo, Jersey, …), rassemblant à chaque fois plusieurs milliers de visiteurs étonnés de voir la pierre flotter.

     

    Bateau-granit (4)

    MAEN VAG, le Vaisseau de granit
    Embarcation issue d’un bloc de granit de 35 tonnes
    Longueur : 4,02 m
    Largeur : 1,81 m
    Hauteur : 1,70 m
    Poids : 3,5 tonnes
    Passagers : 7 (mais supporte le poids de 20 adultes)

    Bateau-granit (6)

    À vendre, bateau en pierre ayant peu navigué
    Si un collectionneur fortuné ou une collectivité locale souhaite acquérir le Maen Vag, Jean-Yves Menez est prêt à étudier toute proposition.

    À louer, sculpture insubmersible pour moment inoubliable
    Cette embarcation hors du commun est louée pour des manifestations événementielles. Prenez contact avec Jean-Yves pour en savoir plus.

     


    Un site web retrace la « saga » de la construction du vaisseau : http://jymenez.free.fr

     

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.