• La pêcherie des Grands Bras à Jullouville

     

     

     

    La pêcherie des Grands Bras à Jullouville

     

     

    Lors de vos promenades à Jullouville, vous pourrez repérer en face du Casino des alignements de grosses pierres formant une sorte de V dont la pointe se situe vers la mer.
    Il s’agit de  » la Pêcherie des Grands Bras « , encore exploitée aujourd’hui.

     

     

     

    Fonctionnement d’une pêcherie

    Une pêcherie est un piège destiné à capturer les poissons. Le plus souvent elle comporte deux bras formant un triangle dont la pointe est orientée vers le large.
    Les côtés du triangle sont formés soit d’un mur de pierres qui s’élève progressivement de 40 cm à 180cm à la pointe, soit d’une haie de bois qui s’élève progressivement de 60 cm à 140cm à la pointe.

     

     

    A marée montante et haute, la mer, et les poissons, pénètrent dans la pêcherie. Lorsque la mer redescend, les poissons sont entrainés vers la pointe du triangle où se trouve un piège , une nasse tressée ou un filet.
    On pourra alors les capturer.
    Remise en place des pierres à chant, verticalement comme lors de la construction d’une voute

    Déjà à l’époque préhistorique,

     

    pêcherie des Grands Bras  (1)

     

     

    Les hommes utilisaient cette technique pour se nourrir.
    A Saint Jean le Thomas, plage Pignochet, les archéologues ont découvert les restes d’une pêcherie datant de 2000 ans avant Jésus Christ.
    Elle couvrait plusieurs hectares.

    Au Moyen Age aussi

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (2)

     

     

    Les mouvements du sable qui se déplace vers le fonds de la baie ont découvert un vaste ensemble de pêcheries médiévales, couvrant une douzaine d’hectares bien visible du G.R.224 entre Saint Jean le Thomas et Champeaux.

     

     

    Les pêcheries actuelles
    Quelques pêcheries fonctionnent encore actuellement comme celle de Hauteville, une pêcherie en bois :  » La Maillard  » que l’on peut visiter avec ses propriétaires.
    Pour les détails, cliquer ici

    Toutes les pêcheries de bois ou de pierres nécessitent un entretien régulier.

     

     

    Voici quelques photos aimablement fournies par Luc Chatelais qui nous montrent une pêche et une corvée d’entretien dans la pêcherie en pierres de Jullouville.
    Cette corvée rassemblait les propriétaires et les amis pêcheurs, une quinzaine de personnes.

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (3)

     

     

    L’équipe se dirige vers la pêcherie

    Travaux d’entretien

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (12)

     

    On passe à l’action ! Au loin le casino de Jullouville

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (4)

     

    Remise en place des pierres à chant comme lors de la construction d’une voûte

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (5)

     

    Le travail se poursuit avec patience…

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (6)

     

     

    A la surface du « mur  » la disposition des pierres doit être particulièrment soignée,  » à chant  » pour ne pas donner prise à la mer; à l’intérieur du mur, davantage de fantaisie est possible !

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (7)

     

     

    Disposition soigneuse des pierres

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (8)

     

     

    La porte est ouverte; l’eau quitte la pêcherie

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (9)

     

     

    Autour du piège, récupération du poisson
    Le poisson est récupéré dans  » la bâche « , filet de 6m en forme de chaussette.

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (10)

     

     

    On aperçoit dans l’auge de pierre, des ailerons de roussettes

     

     

    pêcherie des Grands Bras  (11)

     

     

    Après l’effort, le réconfort !
    Observer bien le piège : un cadre de bois (la carrée) muni d’un long filet (la bâche).

    Patrimoine et Tourisme
    Les pêcheries sont un élément de notre patrimoine qu’il est souhaitable de préserver.
    C’est un outil pédagogique pour nos jeunes et un lieu de promenade instructif pour nos touristes qui de plus en plus souhaitent passer  » des vacances intelligentes  » .

    La ville de Granville l’a bien compris et a confié à  » l’Association des Amis de la Pêcherie de la Tranchée  » la remise en état de leur pêcherie granvillaise située en face du casino.
    Cette remise en état se fera sous contrôle scientifique et dans le respect de l’environnement.
    Si vous souhaitez contribuer à cette préservation de notre patrimoine marin, vous pouvez devenir membre de l’association (cotisation 5€) à expédier à :
    Association des Amis de la Pêcherie de la Tranchée
    Mairie
    50400 Granville
    Photos et texte : Luc Chatelais et Roberte Nourrigat

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.