• Pêche à la dynamite

    Pêche à la dynamite.

     

    Eh oui ! c’est de la dynamite !!!

    Pêche à la dynamite en Galice, en Espagne, à deux pas de chez nous.

     
    D’après des informations qui ont été publiées ces derniers jours par des médias, un type de pêche à haut risque, à savoir la pêche utilisant des munitions explosives, est encore pratiqué en Galice. Même si elle n’est pas le fait d’une majorité du secteur galicien de la pêche, cette pratique illégale est encore très fréquente dans certains ports. Le système utilisé consiste à fixer la dynamite sur des pierres servant de lest, avec une mèche plus ou moins longue qui détermine le temps de retard, pour atteindre la profondeur souhaitée. Lorsque que la détonation se produit en milieu aquatique, où le son se propage à une vitesse de 1 500 mètres par seconde, l’onde expansive a cinq fois plus d’effet qu’à terre. Les effets produits sur les sardines sont la destruction de l’oreille interne et de sa vessie natatoire, qui gouvernent le sens de l’équilibre et de la profondeur, respectivement, ce qui entraîne leur remontée à la surface et un étourdissement, de sorte qu’elles risquent d’être capturées plus facilement dans les filets. Cette pratique, qui facilite les captures massives, détruit beaucoup plus de ressources qu’elle ne permet d’en pêcher, sans compter la destruction du frai et du plancton, ce qui réduit la capacité de reproduction. Il convient également de relever que ce système présente de grands risques pour les êtres humains, eu égard à la longue liste de cas d’amputation de membres résultant d’une mauvaise manipulation des explosifs, et pourrait même être une cause de naufrages non déclarés. Bien que la dynamite soit un matériel difficile à détecter et facile à dissimuler (les auteurs d’infraction se placent généralement sous une bouée de la couleur de l’eau, localisée par GPS), ce qui rend difficile la tâche de l’administration, de nombreuses voix s’élèvent dans ce secteur pour dénoncer le manque de surveillance, qui fait obstacle à une meilleure maîtrise de la situation.

    Eu égard aux considérations qui précèdent et à la plainte que la confrérie des pêcheurs de Portosín (La Corogne) a adressée à ce sujet en 2006 à la DG «Pêche» de la Commission, et compte tenu des différentes mesures de surveillance qui ont été adoptées par le gouvernement régional, la Commission peut-elle indiquer quelles sont les dernières initiatives qu’elle a prises en la matière? Quelle est son opinion au sujet des mesures adoptées? Sait-elle si ce mode de pêche est encore pratiqué en d’autres points du littoral européen?
    Quelques uns se sont faits prendre à en juger l’article de presse qui suit (issu du Marin), mais on ne sait pas si un dynamiteur a vendu la mèche !!!

     

    Pêche à la dynamite (1)

     

    Voiçi quelques photos, qui peuvent vous laisser imaginer les ravages que provoquent ces explosions, qui tuent ou assomment énormément de poissons.

     

    Pêche à la dynamite (2)

    Pêche à la dynamite (3)

    Pêche à la dynamite (4)

     

     

    2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. Louis Gaillard
      Publié dans 03/02/2016 le 23:53

      Je vous remercie de ce partage intéressant concernant la pêche à la dynamite. Ça fait longtemps que j’entends parler de cette methode de peche et je vois maintenant que c’est quelque chose de sérieux et de très efficace. Est-ce que le dynamite donne un mauvais goût au poisson ?

      • lebosco
        Publié dans 10/02/2016 le 08:43

        Bonjour, le poisson n’a pas mauvais goût. Par contre, l’effet de l’explosion détruit tout ce qu’il y a autour si la charge est trop puissante. Mais il me semble que la pratique de pêche à l’explosif est mondialement interdite.
        Cordialement

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.