• La Malouine, brigantine.

    La Malouine, brigantine.

     

    Cette brigantine vient de Hollande où elle était exploitée depuis dix-huit ans, sous le nom de Willem. Elle faisait du charter en mer Baltique. Son ancien propriétaire, François Bertrand lui avait trouvé un nom qui sonne bien : La Malouine.

     

    La Malouine (1)

     

    Ce navire possède deux mâts culminant à 22 et 24 mètres, portant 11 voiles, d’une surface totale de 480 mètres carrés. Il est aussi équipé d’un semi-rigide motorisé de 140 CV pour débarquer sur les plages des îles.

     

    La Malouine (2)

     

    Le bateau peut emmener jusqu’à 22 passagers en croisières longues (Manche et Anglo-Normandes), et 36 passagers en sorties à la journée, avec un équipage de trois hommes. D’octobre à avril, elle travaillera au Cap-Vert.

     

    La Malouine (3)

     

    Construit à Gdansk en Pologne en 1972 sous le nom de Bogdan, ce bateau était à l’origine un remorqueur qui servit jusqu’en 1992 dans l’ex Allemagne de l’Est, d’où la présence d’une cuisine surdimensionnée, et de portes métalliques étanches. 14 navires du même type ont été construits.

    En 1992, deux de ces bateaux sont rachetés par un armateur hollandais et recoivent un gréement de brigantine par Olivier Van Meer. Ces deux navires sont renommés Willem et Wytske Eelkje. L’idée du nouveau propriétaire était d’avoir deux navires à voiles faciles à skipper et assez rapides pour pouvoir regater l’un contre l’autre.

     

    La Malouine (4)

     

    Le Willem est racheté en 2010 par François Bertrand pour l’exploiter à Saint-Malo et aux iles du Cap Vert en hiver. Il est rebaptisé La Malouine le 10 avril 2010 à Saint-Malo.

     

    La Malouine (5)

     

    La Malouine (6)

     

    La Malouine (7)

    Gréement : Brick-goélette
    Construction : 1968
    Longueur hors-tout : 30 m
    Longueur de coque : 25 m
    Maître-bau :
    6,2 m
    Tirant d’eau :
    2,9 m
    Déplacement :
    74 tonnes
    Voilure : 480 m²
    Équipage : 3
    Capacité : 22 (36)
    Chantier : Sostni – Gdansk (Pologne)
    Port d’attache : Saint-Malo

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.