• Le cymothoa pou mangeur de langues de poissons

    Le cymathoa pou mangeur de langues de poissons

    Cymothoa (2)

    Cymothoa (1)

     

    Ce crustacé parasite est également connu sous le nom évocateur de « pou mangeur de langue de poissons ». Long d’environ 3 cm, il se fixe sur la langue du vivaneau rose, un poisson du pacifique, en passant par ses branchies. Une fois en place, le cymothoa utilise ses griffes pour extraire le sang qui irrigue la langue de son hôte.

     

    Cymothoa (4)

     

    A mesure que le petit vampire prend du volume, sa consommation de sang augmente, et la langue du poisson finit par s’atrophier. Elle est alors complètement remplacée par le corps du parasite.

     

    Cymothoa (3)

     

    A ce stade, le cymothoa abandonne le sang pour se nourrir du mucus du vivaneau, sans s’occuper des aliments que ce dernier ingère. Si l’on met de coté le traumatisme qui consiste à voir un de ses organes remplacé par une créature vivante, phénomène unique dans la nature, le poisson peut alors mener une vie normale en utilisant le corps de son parasite comme une langue de substitution.

     

    Cymothoa (5)

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.