• Le Bar

    4.Du 1er janvier au 30 juin 2017, dans le cadre de la pêche récréative dans les divisions CIEM IVb, IVc, VIIa, et de VIId à VIIh, seul le pêcher-relâcher de bar, y compris depuis la côte, est autorisé. Durant cette période, il est interdit de détenir à bord, de transférer, de transborder ou de débarquer du bar capturé dans cette zone.

    5.Dans le cadre de la pêche récréative, y compris depuis la côte, pas plus d’un spécimen de bar ne peut être détenu par pêcheur et par jour durant les périodes et dans les zones indiquées ci-après:

    a) du 1er juillet au 31 décembre 2017 dans les divisions CIEM IVb, IVc, VIIa et de VIId à VIIh;

    b) du 1er janvier au 31 décembre 2017 dans les divisions CIEM VIIj et VIIk.

    6.Du 1er janvier au 31 décembre 2017, dans le cadre de la pêche récréative dans les divisions CIEM VIIIa et VIIIb, un maximum de cinq spécimens par pêcheur peut être détenu chaque jour.

    Bar (2)

    Bar (3)

     

    Bar (4)

     

    Bar (5)

     

    Description :

    Cet athlète de la vitesse est un carnassier qui évolue sur les côtes, y compris dans les estuaires, le plus souvent rocheuses et battues par les vagues : Ce poisson se dope en effet à l’oxygène !
    Taillé pour la course, en bancs, il pourchasse les poissons pélagiques comme les sardines, harengs, maquereaux. Seul, il chasse à l’affût crevettes et poissons de fond.
    Sa taille maximale est de 1 mètre mais les individus plus courants font de 40 à 80 cms. La ponte se fait généralement entre Février et Juin.
    Le bar le plus recherché est celui pêché aux lignes de traîne : La robe n’est pas meurtrie et le poisson est pêché avec moins de stress.

     

    Bar (6)

    Bar (7)

    Bar (8)

     

     

     

     

     

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.