Your SEO optimized title

Liste des naufrages devant Dielette de 1700 à 1900.

 

 

Voici une liste de bateaux s’étant échoués, démolis ou fracassés aux abords de Dielette des années 1700 aux années 1900, sur lesquels je ne dispose que de très peu de renseignements pour l’instant. Je continue mes recherches auprès des Services Historiques de la Défense de Cherbourg, Caen et Brest.

 

 

 

La liste est passée de 13 à 48 bateaux naufragés : à jour le 19/01/2016

Les noms en bleu soulignés sont cliquables et font donc l’objet d’un article.

Les noms en orange, quelques doutes subsistent.

 

 

 

Le Triomphant en 1745.

Construit à Dieppe en 1737, 40 Tonneaux Naufragé Pointe du Rozel. Propriétaire Jacques Leturc

 

 

Le Saint-Louis en 1754.

Construit à Dielette en 1706, 60 tonneaux, propriétaire Dessessard de Cherbourg et naufragé à Guernsey.

 

 

Le Saint André le 28 décembre 1758.

Navire espagnol équipage 18 Espagnols, 25 Français Capitaine : Balangua, parti de Londres pour Bordeaux fait naufrage sous Biville sur les 43 personnes à bord seuls 6 Espagnols et 2 Français furent sauvés.

 

 

Le Bienveillant, le 23 juillet1773.

Goélette de Barneville fracassée à Dielette.

 

 

 

Le Fidèle David en octobre 1774.

Dundee, construit à Cherbourg en 1762, 2 tonneaux, propriétaire Guillaume Pottier et François Metefeu, fracassé à Dielette.

 

 

 

La Mare le 19 décembre 1782.

De jersey, capitaine Charles Nicolle, 150 tonneaux chargement de fer en barres, barres en bois et 3 vaches vivantes, en passant le chenal aurait touché une carcasse et le gouvernail se serait cassé, échouage à Vauville.

 

 

 

Le Nancy le 01 juillet 1806.

Sloop, ancienne prise anglaise de 28 tonneaux, propriétaire François Devergez, fracassé à Dielette.

 

 

 

Le Désiré le 06 août 1808.

Chasse-marée de 20 tonneaux, 3 hommes, chargé de 6 tonnes de sel, 603 planches de chêne et de châtaignier pour Cherbourg. Serré de près par un cutter anglais sous Dielette s’approche au plus près de la côte par une mer grosse et entraîné par la houle et la marée, il se défonce complètement sous la vigie de Flamanville.

 

 

 

L’Angélique le 05 septembre 1810.

Construit à Surville, 2 tonneaux, propriétaire Pierre Capelle des Pieux fracassé à Dielette.

 

 

 

Quatre Amis le 21 octobre 1812.

De Dielette, construit en Angletere, 1 tonneau, propriétaires Noël Roulland, François Bonnemains, Jean Guillemot de Flamanville et Pierre Capelle de Tréauville. Fracassé à Dielette.

 

 

 

Les Quatre Enfants Chéris,

de Dielette, construit à la Richardais, 1 tonneau, propriétaires Boullanger et Roulland de Tréauville, fracassé à Dielette.

 

 

 

Le Virginie le 07 janvier 1816.

Lougre 6 tonneaux – propriétaire Boulanger de Flamanville- naufragé à l’entrée du port de Dielette.

 

 

La Rosalie le 22 octobre 1820.

Construit à Cherbourg – 2 tonneaux – propriétaire Chaplin de Cherbourg, se brise sur les rochers de Dielette dans l’ouragan du 22/10.

 

 

 

L’Aimable Constant le 22 octobre 1820.

1 tonneau, propriétaire Auguste Lemarinel de Flamanville, brisé Dielette coup de vent.

 

 

 

Les Bon Amis le 23 janvier 1822.

Sloop construit à honfleur en 1807 – 28 tonneaux propriétaire Cuman-Sollignac de Cherbourg – naufragé sur la côte de Flamanville.

 

 

 

Rosalie Henri le 21 février 1863.

Bisquine, 24 tonneaux, 4 hommes, brisé Dielette gros temps, équipage sauvé par canot de bord.

 

 

 

Granvillaise le 28 décembre 1863.

Sloop 67 tonneaux, 4 hommes, échoué par un grand vent dans l’anse de Vauville, équipage sauvé par va et vient.

 

 

 

Alcyon le 26 octobre 1865.

Goélette, 3 tonneaux, 5 hommes, brisé Dielette tempête.

 

 

 

Marie Elisabeth le 23 avril 1866.

Anglais, échoué tempête Dielette, équipage sauvé par canot de bord.

 

 

 

Pauline Aimée le 05 décembre 1866.

Bisquine, 18 tonneaux, 2 hommes, brisé Dielette tempête.

 

 

Fire Sonner le 06 février 1867.

3 mâts norvégien 13 hommes, entièrement détruit par la tempête vers midi dans l’anse de Vauville 6 disparus.

 

 

 

Frithiof le 28 décembre 1869.

Brick norvégien, naufragé à Sciotot.

 

 

 

Isabella Rorgheote le 04 décembre 1872.

3 mâts norvégien, venant de Quebec s’échoue complètement désemparé sur Dielette avec un chargement de madriers pour Londres, s’appelait auparavant Abukir et était anglais, sauvetage effectué par canot de sauvetage de Dielette et 2 autres embarcations, 4 personnes furent sauvées par une corvette anglaise.

 

 

 

Marie Louise le 06 décembre 1872.

Bisquine 35 tonneaux, 6 hommes, chargé de grains, s’échoue par gros temps à Dielette, équipage sauvé à marée basse.

 

 

 

Louise le 09 décembre 1872.

Sloop construit en 1835 à la Hougue, 29 tonneaux, propriétaire Fontenillat (St Vaast) échoué dans le port de Dielette.

 

 

 

John et Mary le 03 janvier 1874.

Sloop anglais, 50 tonneaux, 4 hommes, chargé de pierres s’échoue par gros temps sous le fort de Vauville, 3 disparus, 1 homme sauvé par canot des douanes.

 

 

 

Giroflee le 03 septembre 1874.

Bateau de pêche 2 tonneaux, 3 hommes, s’échoue par gros temps dans le port de Dielette, équipage sauvé par va et vient des douanes.

 

 

 

Victoire le 29 novembre 1874.

Bateau de pêche 2 tonneaux 3 hommes, défoncé sur Dielette, les 3 hommes ont pu débarquer.

 

 

 

Ste Anne le 13 février 1877.

Goélette 67 tonneaux, 5 hommes, chargée d’orge, échoué par grosse brise à l’entrée de Dielette, équipage sauvé par canot de sauvetage de Dielette.

 

 

 

L’Alexandra le 20 décembre 1881,

brick-goélette, 320 tonneaux, 8 hommes d’équipage, capitaine Hamilton. Vers 11 heures du matin, par tempête de sud-ouest tournant à l’ouest, le navire s’est mis à la côte et s’est échoué à l’entrée du port de Dielette sur les rochers nord.

 

 

 

Lord Howkesbury le 20 décembre 1881,

sloop, capitaine Schmit, 2 hommes d’équipages, 27 tonneaux, chargement de pommes de terre. A fait naufrage au lieu-dit Le Grand Plein, à 3 heures de l’après-midi dans la même tempête que l’Alexandra.

 

 

 

Le Gustave Maurice le 10 janvier 1883,

sloop, capitaine Clergé, 4 hommes d’équipage, 70 tonneaux, chargement de granit, a fait naufrage dans l’anse de Vauville.

 

 

 

Le Gustave-Lucien le 29 janvier 1883,

brick-goélette de Nantes, capitaine Jourdan, 126 tonneaux, chargement de houille, avarie.

 

 

Le Jeune Victor le 08 août 1883,

bateau de pêche, 2 hommes d’équipage, patron Levallois.

 

 

 

Le Saint Yves le 02 septembre 1883,

bateau de pêche, patron Jacques Chesnel, démoli dans le port de Diélette.

 

 

 

Mascotte le 27 janvier 1884,

dundee, 3 hommes d’équipage, capitaine Vigot, armateur Bienvenu, 25 tonneaux, chargement de granit, démoli dans le port de Diélette.

 

 

 

L’Ardgowen le 11 février 1885,

vapeur anglais, 10 hommes d’équipage, capitaine Shéa, 148 tonneaux, chargement de houille, échoué à Siouville.

 

 

 

Peters le 05 novembre 1885,

goélette allemande, 5 hommes d’équipage, capitaine Bakofen, 111 tonneaux, échoué à Siouville.

 

 

 

L’Albert le 17 octobre 1886,

sloop, capitaine Retout, 4 hommes d’équipage, 60 tonneaux, abandonné à l’entrée du port.

 

 

 

Dartach le 17 octobre 1887,

goélette anglaise de Guernesey, démolie à l’entrée du port.

 

 

 

La Sainte Rosalie le 20 octobre 1887,

sloop, capitaine Leprince, 4 hommes d’équipage, 60 tonneaux, chargement de granit, démoli à l’entrée du port de Diélette.

acte constatant le décès des 4 hommes faisant équipage du sloop Sainte Rosalie : 
08/03/1894 Le HAVRE ( acte n° 766).

 

 

Le Dalydur le 20 octobre 1887,

sloop, capitaine Binet, chargé d’eau de vie, coulé dans le port.

 

 

 

La Complaisance le 01 novembre 1889,

bateau de pêche, patron Touraine, échoué et démoli à Vauville.

 

 

 

Gaulois le 25 novembre 1890.

Bisquine de Cherbourg 25 tonneaux, 20 ans, 3 hommes, faisait du bornage entre Dielette et Herqueville avec un chargement de granit, expédié à Dielette mais n’a pas reparu et a dû sombrer non loin de la côte, temps : neige, grands vents NNE, navire perdu aucun survivant 2 disparus car le cadavre du patron a été retrouvé sur la plage de Dielette.

 

 

 

St Guillaume le 11 novembre 1894.

Dundee de Cherbourg, 22 tonneaux, 20 ans, 4 hommes, cabotage Dielette Querqueville avec du granit, désemparé et jeté sur les rochers de Dielette par un fort coup de vent d’ouest – bâtiment submergé après échouement, équipage sauvé par va et vient établi du quai au navire.

 

 

 

Jeune Henry le 28 décembre 1894 soir,

canot de Cherbourg, 4 tonneaux, 5 ans, 3 hommes, petite pêche à Dielette se perd corps et biens dans la nuit du 28 au 29/12 dans la bourrasque dans les parages des Grunes, temps coup de vent d’ouest, 3 disparus.

 

 

 

Louis le 30 octobre 1895,

canot de pêche 3 tonneaux, 10 ans, 3 hommes, petite pêche sombre dans une bourrasque de nord dans les parages de Dielette, perdu corps et biens, 3 disparus.

 

 

 

Quatre Frères le 25 juillet 1903 à 6h30,

flambart âgé de 7 ans, 6 tonneaux, 4 hommes, bateau de pêche patron Varin, coule à 1 mille au nord de Dielette par 13 mètres de fond vers 6 heures 30 du matin, mer assez grosse, vent fort, bonne brise de SO chavire en virant de bord à cause d’une saute de vent, accident aperçu de la terre ,4 canots se dirigent sur les lieus car impossibilité de sortir le canot de sauvetage, la rampe étant obstruée par des algues équipage sauvé.

 

 

La liste ne devrait malheureusement pas être close !

 

 

 

 

Your SEO optimized title