• Grande marée d’équinoxe du 28 au 31 mars 2017 dans la Manche

     

     

     

    Grande marée d’équinoxe du 28 au 31 mars 2017 dans la Manche

     

     

    La grande marée d’équinoxe est très forte (en mars et en septembre) car le plan de l’orbite lunaire est très voisin de celui de l’orbite terrestre. Ces grandes marées se produisent lorsque la lune et le soleil se trouvent en opposition ou conjonction par rapport à la terre. On appelle ce phénomène : syzygie.

     

    pêche à pied

     

    Les grandes marées sont de retour sur les côtes de Normandie :

     

    Mardi 28 mars 2017

    Saint-Vaast la Hougue, pleine mer à 10h50 avec un coefficient de 101, basse mer à 18h11

    Omonville la Rogue, pleine mer à 9h55 avec un coefficient de 101, basse mer à 16h35

    Dielette, pleine mer à 8h54 avec un coefficient de 101, basse mer à 15h37

    Îles Chausey (Grande Île), pleine mer à 8h29 avec un coefficient de 101, basse mer à 15h34

     

     

    Port Dielette à marée haute

     

    Mercredi 29 mars 2017

    Saint-Vaast la Hougue, basse mer à 6h33, pleine mer à 11h29 avec un coefficient de 108, basse mer à 18h53

    Omonville la Rogue, pleine mer à 10h36 avec un coefficient de 108, basse mer à 17h15

    Dielette, pleine mer à 9h35 avec un coefficient de 108, basse mer à 16h19

    Îles Chausey (Grande Île), pleine mer à 9h11 avec un coefficient de 108, basse mer à 16h18

     

    Jeudi 30 mars 2017

    Saint-Vaast la Hougue, basse mer à 7h14, pleine mer à 12h10 avec un coefficient de 109, basse mer à 19h33

    Omonville la Rogue, pleine mer à 11h17 avec un coefficient de 109, basse mer à 17h56

    Dielette, pleine mer à 10h16 avec un coefficient de 109, basse mer à 16h59

    Îles Chausey (Grande Île), pleine mer à 9h51 avec un coefficient de 109, basse mer à 16h59

     

    Port Dielette à marée basse

     

     

    Vendredi 31 mars 2017

    Saint-Vaast la Hougue, basse mer à 7h53, pleine mer à 12h52 avec un coefficient de 104, basse mer à 20h12

    Omonville la Rogue, basse mer à 6h17, pleine mer à 11h57 avec un coefficient de 104, basse mer à 18h36

    Dielette, pleine mer à 10h57 avec un coefficient de 104, basse mer à 17h40

    Îles Chausey (Grande Île), pleine mer à 10h30 avec un coefficient de 104, basse mer à 17h37

     

    Retrouvez les horaires pour ces grandes marées sur le site Maree.info

     

    Pas de grosse chaleur en prévision ces prochains jours puisque les températures sont à peu près de saison. Prenez tout de même garde aux coquillages abîmés, qu’il vaut mieux laisser sur place. Quel que soit le temps, ne consommez jamais de coquillages sans vous êtes renseignés au préalable sur le classement sanitaire du site de pêche.

     

    Il y a les mollusques qui vivent dans le sable (coques, palourdes, praires, couteaux) et ceux qui vivent sur les rochers (berniques, moules…). Ceux qui vivent dans le sable sont des filtreurs. En principe, on peut les repérer grâce à deux petits trous correspondant aux deux siphons qui leur permettent de se nourrir et de respirer. Il ne faut pas confondre avec le trou accompagné d’un tortillon qui révèle la présence du ver arénicole. On peut pratiquement tout pêcher : araignée, tourteau, homard, étrille. Mais il ne faut pas rêver, il faut connaître les bons coins.

     

    Les 10 commandements du pêcheur à pied respectueux

     

    – Consulter la météo, les coefficients, les horaires de marée avant toute sortie sur le littoral

    – Ne pas sortir seul et informer ses proches sur ses intentions (heure de départ et si possible de retour) et ne pas laisser les enfants sans surveillance

    – De ne pas partir sans un moyen de communication pour alerter les secours (18 : sapeurs-pompiers, 112 : numéro d’urgence européen et 196 : CROSS) ;

    – De rester à proximité d’un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (la marée peut considérablement modifier la perception du littoral).

    -Replacer au même endroit le caillou qu’il a soulevé c’est le B.A. BA du pêcheur à pied. Il en va de la vie des organismes qui vivent dessus et en dessous. Si on chamboule tout, il faut attendre trois ans pour que la vie reprenne ses droits.

    -Sacs plastiques, mégots, bouteilles. L’estran n’étant pas une poubelle, c’est bien de ne rien laisser derrière soi. Le milieu en fait les frais.

    -Éviter de labourer le sable ou la vase avec des ustensiles disproportionnés du genre pelle, râteau, pioche, ravageur ou tamis. Pour la palourde, par exemple, une fourchette ou une cuiller font l’affaire.

    -Récolter que ce que l’on va manger. Conserver uniquement les plus beaux spécimens et remettre délicatement à l’eau les individus les plus petits. Cela évite de gaspiller. Conserver sa pêche dans un endroit frais et la consommer rapidement.

    -Respecter les tailles c’est permettre aux coquillages et crustacés d’atteindre leur taille adulte pour qu’ils puissent se reproduire. Ainsi, vos enfants, futures générations de pêcheurs à pied profiteront eux aussi des joies de la grande marée.

    La pêche dans les concessions (huîtres et moules) est soumise à des réglementations qui diffèrent en fonction des départements, il est par conséquent préférable d’avoir l’accord préalable des professionnels.

     

    Il est généralement admis que l’activité de pêche à pied recoupe « l’ensemble des techniques de pêche qui sont pratiquées sans l’emploi d’une embarcation sur le rivage et sur les rochers et îlots, par des pêcheurs se déplaçant essentiellement à pied ». Le produit de cette activité de pêche est destiné à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille. Sont interdits la vente et l’achat des espèces pêchées.

     

    Pour autant la pêche à pied obéit à des lois qu’il est utile de rappeler, pour éviter des déconvenues…

    Arrêté pêche à pied : Engins de pêche autorisés, périodes de pêche et quantités autorisées par espèce :

     


     

    En Basse-Normandie, les lieux de pêche à pied sont variés et nombreux. En fonction des caractéristiques de l’estran, différentes espèces sont présentes et recherchées par les pêcheurs. Cependant, les espèces les plus appréciées sont les moules, les coques et les crevettes. Les zones les plus fréquentées sont Chausey et toute la côte Ouest (de Portbail à la Baie du Mont St Michel) pour le département de la Manche et la zone de Grandcamp à Ouistreham pour le Calvados.

     

    Avez-vous pensé à prendre votre pied à coulisse :

     

    Pied à coulisse

     

    Pour vous procurer un pied à coulisse, vous pouvez contacter une des 22 associations de Granville à Carentan qui font partie du CPML50, (Comité pour une Pêche Maritime de Loisir de la Manche) regroupant plus de 3000 adhérents.

     

     

    Lebosco